Thaïlande à vélo – 3ème partie : De Ayutthaya à Nan

Après être resté 3 jours dans la capitale  (26 au 28 octobre), j’avais décidé de reprendre le train afin de sortir de cette ville à la circulation infernale. Tout naturellement, j’ai pris la  direction du Nord … et je suis descendu à la première gare importante située à 80 km . Coup de bol, il s’agissait de Ayutthaya, ancien capitale du Royaume du Siam, ville inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco.

Ayatthuya : l’ancienne capitale du Royaume du Siam.

Cette ville possédaient au temps de sa splendeur plus de  400 temples. Mise à sac par les birmans en 1747 et détruite pour alimenter en pierres la nouvelle capitale Bangkok, il n’en reste aujourd’hui que quelques ruines malgré tout très intéressantes. Voici un petit aperçu.

Le Wat Phra Sri Sanphet.

L’ensemble le plus imposant construit à la fin du XVe siècle.

Le Wat Chai Watthanaram.

Situé au bord de la rivière Chao Praya, construit par la roi Prasatthong au XVIIe siècle.

Wat Whai Wattanaram : chedî de 35 m de haut
Wat Chai Watthanaram : Bouddhas regardant vers la rivière
Wat Chai Watthanaram : Bouddhas regardant vers la rivière

Bouddah couché croisé au détour d'un chemin

De Ayatthuya à Nan : 400 km d’une route monotone …

Aprés Ayatthuya, je pensais prendre la direction de l’Est puis suivre la frontière avec le Cambodge et le Laos en longeant le Mékong.

Mais ce parcours m’aurait fait faire un gros détour. J’ai donc finalement de prendre la direction plein Nord jusqu’à la ville de  Nan située  à 150 km de la frontière avec le Laos. Entre les deux, pas grand chose à dire : petite route très monotone toute droite traversant des  rizières ou des champs de cannes. Quelques villes au passage sans grand intérêt comme Saraburi ou Uttaradit.

Une route qui parait ne jamais finir
Rizières aux abords de la ville d’Uttaradit.

Nan : petite ville au charme authentique en dehors des parcours touristiques.

Après avoir traversé un paysage sans charme et des villes sans intérêt, ce fut donc avec plaisir que je me suis retrouvé à Nan. Petite ville capitale de la région du même nom est située dans une jolie région vallonnée couverte de forêts. Elle possède quelques jolies temples, ainsi qu’un marché grouillant et plein de vies  où converge tous les produits de la région. Pourtant cette ville ne semble pas être  très fréquentée par les touristes et oubliée par les guides. Un petit aperçu des temples de cette ville.

Le Wat Suan Tan

Temple du 14e siècle avec son Chedî située à l’arrière plan.

Le Wat Phra That Chang Kham

Temple du XVe siècle, un des plus vieux et importants de Nan. Magnifique chedî supporté par 24 éléphants.

Le Wat Phumin

Le plus célèbre des temples de Nan, et non parce qu’il est un des rares à avoir un nom prononçable et  facilement mémorisable  🙂 , mais pour son architecture et ses superbes peintures murales. Temple datant de 1596.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *