L’ouest de l’Ecosse à vélo.

Comme je vous le disais dans mon précédent article, j’avais décidé de descendre depuis le Nord de l’Ecosse par l’ouest, et de passer par  les Hébrides extérieures.

Au programme :

  • de magnifiques paysages ;
  • un relief particulièrement tourmenté ;
  • une météo pluvieuse et ventée.

Depuis Thurso, j’ai donc rejoint Durness, situé à l’extrême nord-ouest de l’Ecosse, village isolé connu pour avoir été le lieu de villégiature de John Lennon, vraiment très joli.

Le Loch Eriboll au bord duquel j’ai bivouaqué.
La plage de Sangobeg, juste avant Durness.

Puis j’ai commencé ma descente en longeant la côte Ouest

Les routes écossaises (ici la route principale qui relie Durness à Ullapool) peuvent sembler monotones, surtout à vélo. Bon mais quand il y a du soleil comme ce jour-là, on pédale avec un peu plus d’ardeur.

Route principale entre Durness et Ullapool

De l’avantage d’être à vélo, on peut croiser un cerf qui vous observe. Ici sur la route côtière vers Lochinver par Drumberg, toute petite route très vallonnée assez éprouvante.

Cerf croisé sur la route de Drumberg

Jolie village de Sheildag, une rue, quelques maisons, une épicerie, et ….

Village de Sheildag

une jolie baie avec une île au milieu.

Baie de Sheildag

Après avoir longé la côte, je suis arrivé sur l’ïle de Skye. Je vous avoue que cette île ne me plait pas, beaucoup (trop) de touristes et de camping-cars, une route très fréquentée, une météo exécrable et je n’ai rien vu de bien passionnant. Beaucoup de randonneurs mais vu la météo et accessoirement les midges, faut être motivé.

Donc maintenant direction l’archipel des Hébrides Extérieures, Harris, North et South Uist, Benbecula, et Barra.

 

 

Une réflexion sur « L’ouest de l’Ecosse à vélo. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *