Les Orcades : un paradis pour les oiseaux … et les amoureux de la nature

L’archipel des Orcades est situé à quelques kilomètres au Nord de l’Ecosse continentale. Ce sont 67 îles dont uniquement 16 sont habitées. 20 000 habitants y résident essentiellement sur l’île principale « Mainland ». Ces îles sont connues pour ses vestiges du Néolithique (3000 av JC) ce qui en fait  un site classé à l’UNESCO et une zone pour touristes en camping-cars ou autobus climatisés.

J’y suis resté 10 jours en tout du 21 au 31 juillet.

J’en ai profité pour faire une petite pause au niveau vélo, n’ayant fait que 200 km pendant ces 10 jours.

Mainland

Après avoir visité South Ronaldson dés mon arrivée, île reliée par une digue à l’île principale (voir article précédent), j’ai comme tout bon touriste visité les sites archéologiques situés sur l’île principal appelé tout simplement « Mainland ».

Ces sites ont certainement un grand intérêt archéologiques mais ce ne sont que quelques petites maisons en pierres ou quelques pierres levées. Un peu déçu au final.

Le site de Skara Brae : le plus célèbre et le plus visité.

Le « Ring of Brodgar », cercle de pierres levées. Quand j’y suis passé, 3 cars de touristes sont arrivés, …. un petit tour et puis s’en vont…

Le Ring of Brodgar (1/2)
Le Ring of Brodgar (2/2)

Pour trouver un peu de tranquillité, j’ai décidé d’aller sur deux autres îles, là ou je ne verrais plus ces affreux camping-cars ou autobus climatisés.

Hoy

D’abord Hoy, située au sud de Mainland. Cette île, contrairement aux autres, est peu cultivée car la terre y est peu fertile. Cela donne un paysage trés sauvage et désertique.

Le bateau pour Hoy depuis Stromness n’embarque que des piétons et des vélos. Un vrai bonheur !!

Bateau pour Hoy

Au passage, on peut voir des phoques qui se prélassent sur les rochers.

Phoques se prélassant sur un rocher

Radwick : station balnéaire trés fréquentée d’Hoy où j’ai séjournée dans un camping 4 *

Le village de Radwick situé sur la coté ouest de Hoy
Le camping municipal de Rackwick

Le camping 4 * en question. Il s’agit d’un refuge assez sympa mais un peu isolé. J’y ai passé une très bonne nuit. J’y étais totalement seul avec la seule compagnie des rats (enfin, d’après l’habitant de la maison située à 500 m qui est venu, le soir, me dire d’accrocher mes aliments et me souhaiter bonne nuit).

Depuis Radwick, on peut faire une petite ballade au bord des falaises pour y voir un magnifique rocher peuplé d’oiseaux appelé le « Old Man »

Le « Old Man »

Westray

Aprés Hoy, je me suis rendu sur une île située au nord appelée Westray, bien moins sauvage.  Au programme, un vent du nord bien rafraichaissant, il y faisait vraiment froid, et des oiseaux, beaucoup d’oiseaux.

Sur le chemin, encore quelques phoques …

Phoques lors de la traversée entre Mainland et Westray

Première réserve à Noup Head. On peut y voir notamment des Fous de Bassans, magnifiques oiseaux à l’envergure impressionnante.

Fou de Bassan à Noup Head (Westray)
Fou de Bassan à Noup Head (Westray)

Puis second site et magnifique rencontre avec les macareux, voici quelques photos qui vous feront craquer:


Il y a également beaucoup d’autres oiseaux, comme le petit pingouin, le pétrel, le guillemot noir, sterne commun ou artique, et le fullmar très présent sur l’Archipel.

Fulmar avec son rejeton
Fulmar avec son rejeton

Vous l’avez compris, j’ai beaucoup aimé les Orcades, non pour ces sites historiques, mais pour la nature omniprésente, et notamment tous ces oiseaux que l’on voit partout.

Ce qui surprend, de prime abord, c’est la proximité de ces animaux avec l’homme. Ils passent à 2, 3 m de vous sans problème. Les macareux que j’ai pris en photo étaient au bord de la falaise, à 5 m et me regardaient.

En tout cas, ici on aime la nature et on l’admire.

Maintenant, retour en France mais en passant par l’Ouest, bien plus joli que l’Est paraît-il, et encore des îles (j’aime beaucoup les îles…) avec Skye et les Hébrides extérieures.

Une réflexion sur « Les Orcades : un paradis pour les oiseaux … et les amoureux de la nature »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *