Ecosse à vélo : l’archipel des Hybrides Extérieures.

Ca y est, j’ai bouclé la boucle. Je suis revenu à Oban, là où j’étais passé le 13 juillet, il y a un peu plus d’un mois donc pour partir à la découverte du Nord de l’Ecosse. Et vous savez quoi? il fait beau, je crois que c’est la première fois que j’ai un temps estival en Ecosse. Au programme, soleil et pas une miette de vent.

Entretemps, aprés avoir subi une météo vraiment « pourrie » sur l’île de Skye, (au passage je fais un petit coucou aux 2 cyclistes liègoises d’adoption si elles lisent cette article), j’ai traversé les Hébrides extérieures du nord au sud depuis Harris jusqu’à Barra. Je ne suis pas passé par Lewis situé au Nord mais qui , petite particularité écossaise, ne forme avec  Harris qu’une seule et même île.

Harris

Première île sur mon parcours et la plus chouette. Sauvage, montagneuse et de trés jolies plages notamment celle située dans la baie de Luskentyre. J’y ai passé un super moment avec Bertrand, jeune cyclotourisme de très agréable compagnie, qui effectue à peu prés le même parcours que moi mais en ne faisant que du camping sauvage.

Quelques photos de Harris.

Ferry de la compagnie « Caledonian Mc Brayne »desservant toutes les îles des Hybrides

Le ferry de la compagnie « Caledonian Mc Brayne » qui dessert toutes les îles principales de l’archipel des Hébrides à Tarbert, port d’arrivée à Harris.

 

Phoque dans le port de Tarbert

Un petit phoque dans le port de Tarbert.

 

 

 

 

Bivouac dans la baie de Lykenstyre

Bertrand, jeune cyclotouriste français et agréable compagnon d’un bivouac,  sur les hauteur de la baie de Luskentyre. Photo prise depuis ma tente située à quelques dizaines de mètres.

La baie au petit matin est totalement découverte par la marée.

C’est l’occasion de faire quelque exercices matinaux.

Après cet agréable moment, j’ai continué ma route vers le Sud et Bertrand a pris la direction de Lewis et du Nord de l’Ecosse.

Berneray, South et North Uist, Benbecula et Eriskay.

Ces 5 îles sont tous reliées entre-elles par des routes digues, je les ai traversées en 2 jours. Pas grand chose à voir hormis quelques sites ornithologiques que je n’ai pas visités.

Relief assez peu prononcé, rivage très découpé avec de très nombreux lochs. Pas mal d’habitations, mais paysage assez quelconque.

La météo était bonne, avec un vent modéré qui malheureusement venait du sud et qui m’a épuisé ayant à pédaler toute la journée sur une longue route presque toute droite avec un vent de face.

Sur le ferry entre Harris et Berneray

A bord du ferry entre Harris et Berneray. Le bateau navigue en pemanence entre une succession d’îlots.

 

 

Cottage à North Uist

Un joli cottage à North Uist : les locataires venaient de londres pour passer la semaine. Elles m’ont indiqué la présence de loutres sur la plage (Otters en anglais), mais je n’ai pas pu les voir.

Barra

Dernière île de la série. Jolie petit endroit plein de charme avec un surprenant aéroport. Mais la lassitude venant, je suis resté qu’une journée et pris le ferry pour Oban.

Aérodrome de Barra

Aérodrome de Barra. La plage à marée basse sert de piste pour les avions !!!

 

 

 

Prochaine étape : Edimbourg où j’ai trouvé un hébergement par le réseau Warmshower avant de rentrer en train jusqu’à Londres puis Newhaven pour prendre le ferry pour Dieppe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *