Premières coups de pédales en Ecosse : de Troon à Fort Williams

Après l’Angleterre, le Pays de Galles, l’Irlande, me voici donc en Ecosse. J’ai également dépassé les 5000 km à vélo et mon pneu arrière commence à montrer des signes de fatigues. J’espère qu’il va tenir jusqu’au bout du périple.

J’ai donc pris le ferry express P and O à Larne direction Troon. Départ 8H15 arrivée 10H30. Et le même jour, j’ai repris un ferry à Ardrossan pour l’île d’Arran.

L’entrée en matière dans ce nouveau pays a été plutôt humide. 3 jours de pluie. Mais depuis, cela va mieux, le soleil est revenu et le moral avec.

J’ai traversé l’ïle d’Arran, trés joli avec notamment un bivouac au bord de la mer fantastique et un phoque qui est venu me dire bonjour le matin.

Puis direction Oban et enfin la traversée d’Est en Ouest jusqu’à Iverness par les lochs Lochy et Ness.

Par rapport à l’Irlande que j’ai beaucoup aimé, l’Ecosse est différent, les paysages sont superbes mais plus monotones. Beaucoup d’ïles et de Lochs, des jolies montagnes, et des coins extrêmement sauvages. Les écossais ne sont pas désagréables mais moins attachants que les irlandais.

Un avantage par rapport à l’Irlande est qu’on peut camper partout trés facilement, c’est autorisé et je suis rarement seul d’ailleurs à planter ma tente le soir.

Maintenant direction les îles Orcades qu’on dit magnifique. Je verrais bien si je vais aux Schetlands.

Voici quelques photos pour vous faire voyager un peu.

L’arrivée à Brodick (île d’Arran) avec le ferry de la compagnie Caledonian Mc Brayne
Comme en Irlande, la lumière peut être magnifique. ici sur l’ïle d’Arran au petit matin à mon réveil
Phoque en face de ma tente au petit matin.
Paysage typique d’Ecosse : un loch, une île et un château….

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *